Archive pour juin, 2014

[Dessins animés] Venu du nulle part c’est Cobra….

[Dessins animés] Venu du nulle part c’est Cobra…. dans Mes dessins animés/ mangas Cobra___Psychogun

Comme tous les gens de ma génération, quand on parle des dessins animés des années 80, je me rappelle très bien de Cobra. Ce type baraqué aux cheveux jaunes, habillés de vetements super moulant tous rouge, et son canon machin truc caché dans son bras gauche . Et même que le générique c’est
: « Na na na na c’est cobra

Na na na na na c’est cobra … »

Et même qu’il se faisait toujours canarder par les méchants ( ben oui c’est le héros il est forcement gentil) et qu’il faisait plein de pirouettes en tirant et que lui il visait juste

Bon soyons honnête deux secondes, en dehors de ça je ne me souviens pas de grand chose. je serai bien incapable de vous raconter l’histoire ou même de vous dire ce qu’est Cobra . Un flic ? un Voyou ?  Un chasseur de prime ? un voleur ? un justicier ? ou juste un mec qui aime se balader avec un gros calibre.

Bref j’ai décidé de combler cette lacune et comme les épisodes sont facile à trouver sur le net, j’ai regardé avant hier le 1 er

Attention spoiler : Résumé du premier épisode

Lors d’une séance de rêve artificiel, un homme nommé Johnson retrouve la mémoire : il est en fait un aventurier redoutable supposé mort. Il découvre ensuite que son bras gauche dissimule une arme redoutable, le rayon delta Psychogun. Après avoir retrouvé son identité, Cobra décide qu’il est temps de reprendre sa vie de flibustier galactique en affrontant de nouveau la terrible Guilde des Pirates de l’Espace. Le robot à la personnalité féminine du nom d’Armanoïde qui l’accompagnait autrefois accepte de l’assister dans sa tâche…

En regardant je me suis dit :  » oh put***! Cobra c’est Total Recall ( ou plutot Total Recall c’est Cobra parce que Cobra est antérieur au film ). L’explication en est simple c’est inspiré de la même nouvelle  de Philip K Dick Souvenirs à vendre (We can Remember it for You Wholesale).

Donc voila pour le 1 er episode, le ton est leger,  Cobra est paresseux, alcoolo, très porté sur les femmes, il me fais pensé a Nicky Larson qui prend rien au sérieux jusqu’a ce qu’il sorte son flingue .

sinon parlons de sa tête. apparemment les dessinateur ce serait inspiré de Jean-Paul Belmondo

Venu du nulle part c'est Cobra....  dans Mes dessins animés/ mangas belmondo-cobra

 

il dis a la fin de l’épisode qu’il aime bien sa nouvelle tete ( celle ci donc) mais on voit son ancienne dans les flashback

pattern10

et perso je préférais, (et non ce n’est pas parce que je préféré les brun aux cheveux longs et  aux yeux bleu ou si peu)

Bon je pense que du coup je vais me regarder la suite ;)

 

et vous vous vous souveniez de Cobra ?

[lecture] Belladone tome 1 : Nuit de sang – Michelle Rowen

Belladone tome 1 : Nuit de sang - Michelle Rowen dans Mes lectures belladone,-tome-1---nuit-de-sang-2828792

 

Résumé :

Pour Jillian Conrad, l’expression « être au mauvais endroit au mauvais moment » prend tout son sens. En effet, kidnappée par un assassin, elle se retrouve au beau milieu d’une guerre sans merci, qui oppose les vampires à une organisation gouvernementale tentant de protéger l’humanité de ces monstres sanguinaires. Mais les apparences peuvent être trompeuses et son ravisseur, Declan, pourrait bien être son seul espoir.

 

Mon avis : 

Une jeune fille innocente, une agence gouvernementale, des vampires, a priori rien de bien original. L’histoire parait simple et pourtant les apparences sont trompeuses car ses scientifiques sous couvert de recherches pour éradiquer les vampires, mènent des expériences pas très étiques, et n’hésite pas à contraindre Jillian à servir d’appât. et si les monstres n’étaient pas ceux qu’on croit. car c’est là que réside toute l’intrigue de ce premier tome : sur l’ambiguïté des personnages. aucun n’est vraiment ce qu’il parait au premier abord et les retournement de situations sont surprenants.

Le héros de l’histoire Declan n’est pas comme à l’habitude du genre, beau, magnétique, séducteur. non il est l’entière opposé : borgne, balafré, défiguré et froid comme la pierre. ce qui le rend intriguant, intéressant. et Jillian , la pauvre fille gémissante et horriblement banalement , un brin tête à claque dans la premiere partie du roman, finit par faire preuve de plus de caractere qu’on aurait pu penser au début.

Finalement c’est un roman qui se lit bien, même si la 1 ere partie se traine un peu et que le coté plaintif de Jillian est un peu agaçant.

Le style est facile à lire, parsemé d’une pointe d’humour, et d’auto dérision, rendant le tout bien sympathique

4etoiles

LE FIL D'OR de Sylvian... |
Artigo |
PARKIN'SONG |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les oeuvres de titi
| letouraboisdeluc
| Saisonillusion