Archive pour août, 2015

[Lecture] Emergency Tome 1 : Morsure Nocture – Cassie Alexander

emergency

 

Année d’édition : 2013
Edition : J’ai lu
Nombre de pages : 432
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Bienvenue dans l’aile secrète de l’hôpital du comté

“Pour sauver mon frère de la drogue, j’ai accepté la proposition d’embauche de l’Hôpital du Comté.

L’école d’infirmières m’avait préparée à beaucoup de choses (Brûler des cadavres ? Aucun problème ! Découper des membres ? Du gâteau) sauf au service Y4 : une aile secrète de l’hôpital accueillant tous les patients surnaturels possibles et imaginables… et les embrouilles qui vont avec !”

 

Mon avis : C’est un livre que m’a prêté mon frère et mon dieu mais qu’est ce que je me suis ennuyée

On a pas une histoire mais un sortie de journal , de chronique d’une infirmière, certes d’un service un peu spécial, où se croise  demi-vampire, loup garou, dragon, zombie et autres créatures du même genre, mais bref elle nous raconte sa vie et mon dieu qu’est ce que c’est brouillon, bordélique et pas intéressant

on voit pas où on va ni même si on va quelque part, ce n’est qu’une suite d’événements à la queue leu-leu, de tout et surtout de n’importe quoi

Et je passe sur les incohérences, un coup son badge les protègent un coup pas pour le même type de phénomène, les scènes un brin crades , et les répétitions à gogos

Bref je n’ai pas aimé, je suis certes allé au bout, mais quel soulagement d’en voir la fin…. le tome 2 ne passera pas par moi

1etdemi

[Lecture] Meg Corbyn tome 1 : lettres écarlates – Anne Bishop

1404-mag1_org

Année d’édition :  2014

Edition :  bragelonne

Public visé  Adulte

Genre : Fantasy urbaine, Loup-garou, Métamorphe, Fantastique, Bit-lit,

Pitch

Meg Corbyn a vécu toute sa vie coupée du monde, traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules se servant de ses visions du futur pour s’enrichir. Lorsqu’elle s’enfuit, ils sont prêts à tout pour la récupérer, même à s’aventurer sur le territoire des Autres. Ces créatures de cauchemar prêtes à éradiquer l’humanité au moindre faux pas auprès desquelles Meg va trouver refuge. Mais si Simon Wolfgard, loup-garou et chef de la communauté, est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, il pourrait à tout moment décider de simplement éliminer cette source de danger pour les siens…

 

Mon Avis :

C’est le meilleur livre de bit-lit que j’ai lu depuis longtemps…. non à la réflexion c’est le meilleur livre de Bit-Lit que j’ai jamais lu !

C’est simple je l’ai commencé et je ne l’ai plus lâché sauf pour dormir un peu et bosser (et encore…)

Anne Bishop nous entraine dans son univers original, qu’elle prend le temps de nous présenter par un prologue des cartes et un lexique. Univers ou les autres, les terra indigènes sont l’espèce ( les espèces plus exactement originelle et dominante et ou les humains ne sont pour eux que de la « viande ». loin des cliches habituels ( pas de pleines lunes de morsures transformatrice, pas de pieu ni de gousse d’ail)sur les garous, les vampires et autres créatures L’auteur  les a réinventer en leur donnant une dimension plus psychologique plus animal. Ce ne sont pas de humains, ils ne l’ont jamais été mais si il peuvent en prendre la forme.

C’est un roman qui prend son temps. il ne traine pas en longueur, non, il n’est pas ennuyeux au contraire, il est prenant car il prend le temps de nous faire découvrir les Autres, leur habitat, leurs coutumes, leurs règles, les particularités de chacun, petit à petit au fils des pages. Tout cela de telle façon  qu’à aucun moment on ne trouve ça long, tellement on est immergé dans ce monde fascinant où chaque détails à son importance. Le tout avec une pointe humour rafraichissante.

On peut déplorer que le 4 eme de couverture en dévoile autant sur la véritable nature de Meg car l’auteur a pris soin de ménager le mystère la concernant, la rendant plus intrigante.

Meg qui par son innocence, sa spontanéité, sa naïveté, sa volonté et son obstination a su conquérir le cœur des Autres, mais aussi celui du loup solitaire Simon avec qui une belle relation d’amitié a vu le jour, même si on peut penser que des sentiments plus profonds entre eux sont en train de naitre.

Le final est grandiose et une fois ma lecture terminée je n’ai plus qu’une envie : LA SUITE .

5etoiles

[Lecture] Indiana Teller, tome 1 : Lune de printemps- Sophie Audouin-Mamikonian

 

38285466_8299755indiana-teller-tome-1-lune-de-printemps-9791022401319_0

 

Année d’édition: 2011 (2015 en poche)
Editions : Michel Lafon
Nombre de pages : 372 pages
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture:
Dans les interminables plaines du Montana s’étend le ranch des Lykos. Les voisins alentour sont loin de se douter que ses habitants sont les membres de l’un des clans de loups-garous les plus puissants d’Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller, 17 ans. Né de l’union d’une humaine aux pouvoirs mystérieux et d’un loup-garou, Indiana est le petit-fils et le seul héritier de Karl, le chef de la meute. Se sentant comme un étranger parmi les siens, il lutte pour trouver sa place dans la hiérarchie codifiée imposée par son peuple : des créatures fantastiques qui vivent cachées au milieu des hommes.

 

Mon avis : J’ai acheté ce livre en poche dans mon Super U, un peu au hasard, un peu pour la couv’, un peu pour le 4 eme de couverture. Sans bon ni mauvais a priori puisque je n’avais lu aucun autre livre de cette auteur avant

c’est un livre qui se lit bien et assez vite. le style est plutôt très abordable , mêlé de sentiments et d’humour

J’ai aimé découvrir Indiana, né d’un père loup garou, d’une mère humain et rebrousse-temps, simple humain ( ou presque ) élevés par ses grands parents au sein de la meute dont ils sont les alphas. Chahuté pour sa différence, il compense sont manque de force et de poils par l’obstination, l’entrainement et son intelligence.Ce tome se déroule sur fond de conflit de meutes et lutte de pouvoir, ce qui a priori n’est pas un thème original certes, mais le déroulement et l’intrigue sont bien menés et arrive à nous surprendre sur ce qui nous parait évident de prime abord. La fin nous laissant sur notre faim et avide de connaitre la suite

Bref j’ai bien aimé ce première tome même si certains passages sont un peu immatures et naïfs mais bon la cible est un peu plus jeune que moi  ( même beaucoup) donc je pardonne

3etdemi

[lesture] The Girl At Midnight Tome 1 : De plumes et de feu – Melissa Grey

capture9

 

 

 

 

 

Année d’édition :  2015

Edition :  pocket jeunesse

Public visé  Young Adult

Genre : Magie, Romance, Fantastique, Fantasy,

Pitch
Sous les rues de New York vivent les Avicen, une ancienne race aux chevelures de plumes et dont les veines sont parcourues de magie. Des enchantements séculaires les gardent dissimulés aux humains. Tous sauf une. Echo est une fugueuse, une pickpocket qui survit en vendant des trésors volés au marché noir, et les Avicen sont la seule famille qu’elle a jamais connu.
Echo est intelligente et audacieuse, et parfois impertinente, mais elle est d’une loyauté farouche avant tout. Alors quand une guerre antique arrive à ses portes, elle décide qu’il est temps d’agir.
Selon les légendes, il y a un moyen de mettre fin au conflit une bonne fois pour toutes : il faut trouver le Firebird, une entité mythique qui posséderait un pouvoir dont le monde n’a jamais été témoin. Ce ne sera pas une tâche facile, mais si la vie de voleuse a appris quelque chose à Echo, c’est comment trouver ce qu’elle veut… et comment en prendre possession.
Mais certaines tâches ne sont pas aussi simples qu’elles ne paraissent. Et celle-ci pourrait embraser le monde entier

Mon Avis :

J’ai comme souvent été attirée par la couverture. l’image est belle et intriguante mais c’est l’univers entrevu dans le 4 eme de couverture qui m’a convaincu de l’acheter.

Sur la forme le livre est épais mais écrit gros et découpé en tous petits chapitres ( entre 3 et 10 pages).  et heureusement car j’ai tellement peiné au début que si les chapitres avait été interminables , j’aurais très certaiment laissé tomber. Le style de l’auteur est fluide et se lit bien, mais malgré ça, je n’arrivais pas à accrocher sur les 10 premiers chapitres. J’ai trouvé que l’histoire mettait vraiment du temps à démarrer et j’ai vraiment commencé à rentrer dedant au moment de la rencontre entre Echo et Caius

Si l’univers Créé par Melissa Grey m’a plu, avec sa mythologie, sa nomenclature, la culture et l’organisation de chacune des 2 espèces. Avicen et Drakharin, j’ai trouvé néanmoins tout cela abordé de manière superficielle difficile pour moi de rééllement m’imaginer l’apparence des protagonistes , où bien à quoi ressemble le Nid des Avicen par exemple

Au niveau des personnages même soucis, malgré les descriptions de l’auteur et ses efforts pour nous conter les événements marquants de leur passé, on reste en surface, c’est pas assez gratté, assez profond, je n’ai pas réussi à entrer en empathie avec eux. Et pourtant je suis habituellement facile de ce coté là . Le seul moment où j’ai été un peu touchée c’est quand Echo  se morfondait après avoir du tuer quelqu’un.

Ses mêmes personnages qui ne m’ont pas séduit, j’ai trouvé Echo sans grand intérêt, tout comme Caius d’ailleurs, je leur ai préféré Ivy Dorian et Jasper. moins commun. L’Ala qui est présente dès le prologue est sous exploitée, on s’attend à ce qu’elle est un rôle plus important dans l’histoire et au final on la voit à peine, ce que je trouve dommage. Niveau romance j’ai aimé l’histoire entre jasper et Dorian, que je trouve plutôt bien menée par contre la relation Echo-Caius m’a un peu dérangé . Pour 2 raisons déjà parce que je ne la voit que comme une gamine de 17 ans et lui même si physiquement il a l’air de faire jeune il a quand même 250 ans ou quelque chose dans le genre, peut-être que si elle avait quelques année de plus ça m’aurait moins choqué. Ensuite on ne sait pas trop si les sentiments qu’Echo éprouvent sont les siens ou ceux que Rose avait pour Caius

Pour ce qui est de l’intrigue on en devine le déroulement assez vite, on a pas vraiment de surprise.

Au final pour moi , ce n’est pas un livre exceptionnel, pas mauvais non plus. Suffisamment intéressant pour qu’on aille au bout et qu’on ait envie de lire la suite mais un peu plat et superficiel

je lirais néanmoins le deuxieme tome, car j’ai tout de même envie de savoir , si ils vont stopper la guerre et comment

3etoiles

LE FIL D'OR de Sylvian... |
Artigo |
PARKIN'SONG |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les oeuvres de titi
| letouraboisdeluc
| Saisonillusion