Archive pour septembre, 2015

Semaine à 1000

Sur le Forum Mort-Sure, nous était proposé la semaine passée, une semaine à 1000 pages . Le but était de lire 1000 pages sur tout support (roman, manga, BD) entre le 6 septembre 20h et le 13 septembre 21h .

La semaine en question s’annonçant plutôt calme ( ce que je n’aurais pas pu faire cette semaine), j’avais décidé de relever le défi.

 

J’ai commencé par le Tome 1 de Time Riders d’ Alex Scarrow soit 445 pages

time riders

Puis j’ai continuer avec le tome 1 de Graal- Le chevalier sans nom de Christian de Montella : 277 pages

graal

suivi de Magisterium tome 1 : L’épreuve de Fer de Holly Black et Cassandra Clare: 377 pages

magisterium

et Le Petit Prince, tome 1 : La Planète du Temps de Fabrice Colin : 96 pages

prince

Puis Rouge Rubis de Kerstin Gier: : 352 pages

rouge rubis

et pour finir Bleu Saphir de Kerstin Gier : 373 pages

bleu saphir

Ce qui me fait un total 1920 pages lues au cours de la semaine

 

Honnêtement je n’aurais pas cru en lire autant , j’étais pas loin des 2000, c’est quand même super chaud avec le boulot , les gosses etc, mais ça m’a permis de faire baisser ma pile à lire

 

merci à Mort-Sure pour ce Challenge

[ Lecture] La vie rêvée D’Eve tome 1 : La fuite – Anna Carey

La vie rêvée D’Eve tome 1 : La fuite - Anna Carey dans Mes lectures

Année d‘édition : 2015
Edition : pocket jeunesse
Nombre de pages : 245
Public visé :  Young Adult

Quatrième de couverture :
USA 2032. Seize ans après qu’un virus mortel a décimé la Terre, hommes et femmes vivent séparés. Ève, 18 ans, n’a jamais quitté l’enceinte de son école. Elle pense qu’un avenir radieux l’attend, jusqu’à ce qu’elle découvre la terrible vérité : les jeunes diplômées sont enfermées dans une clinique où elles enchaînent les maternités pour repeupler le monde dévasté. Horrifiée, Ève s’enfuit. Commence alors un voyage solitaire et périlleux à travers la Zone, où elle doit éviter les chiens sauvages et les hommes qui la terrifient. Jusqu’au jour où elle rencontre Caleb, un jeune rebelle qui gagne peu à peu sa confiance… puis son cœur. Mais dans ce monde ravagé, l’amour est un luxe qu’Ève ne peut se permettre. Sauf à le payer très cher.

Mon avis :

Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé ce livre, mais je ne l’ai pas adoré non plus. En fait je l’ai trouvé trop leger. tout va trop vite, ce n’est pas assez détailler pas assez approfondi. on passe d’une situation à une autre très très vite : hop des hommes apparaissent sur la route, hop elle se cache, hop ils s’en vont, hop hop hop, pas le temps d’avoir peur, ni de s’inquiéter, pas le temps d’être pris dans le récit, ni d’être en empathie avec l’héroïne

J’aurais aimé une introduction sur sa vie à l’école, plus longue pour vraiment sentir l’atmosphère et le basculement après après la fuite.

Malgré ses 275 pages, la police d’écriture est tellement grosse qu’en à peine 2 heure on arrive au bout , pas suffisant pour s’attacher aux personnages.

Quant à l’histoire, elle n’est pas très originale. Une population décimée( par la maladie), un régime totalitaire, des exploité ( beaucoup), une élite privilégiée ( peu), on sait qu’à un moment ou l’autre on va avoir le droit à une révolte.

Bon ce n’est pas un mauvais livre mais comme je disais il est un peu léger, il manque de consistance. il a l’avantage de se lire vite pour ceux qui veulent éviter un gros pavé.

Je ne sais pas si je lirais le tome 2, peut-être si je tombe dessus par hasard je l’achèterai mais il ne fais clairement pas parti de mes priorités livresques .

2etdemi

[Lecture] Indiana Teller, tome 3 : Lune d’automne – Sophie Audouin-Mamikonian

Indiana Teller, tome 3 : Lune d’automne – Sophie Audouin-Mamikonian dans Mes lectures indiana-teller,-tome-3---lune-d-automne-3651172

Année d’édition : 14 mars 2013
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 400
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture : Mordue par Tyler, le loup-garou, Katerina est devenue une créature monstrueuse et assoiffée de sang. Pour le clan Teller, les règles sont claires : elle doit mourir. Mais Indiana s’y oppose farouchement. Prêt à tout pour sauver l’amour de sa vie, il va jusqu’à défier sa meute en période de guerre et n’hésite pas à faire appel à tous ses pouvoirs, quitte à révéler son don de rebrousse-temps.

Dans l’ombre, Tyler n’a qu’un objectif : briser Indiana. Et pour ce faire, quoi de mieux que de retourner celle qu’il aime contre lui ? Car entre les nouvelles griffes de Katerina se cache un incommensurable pouvoir qui pourrait bien changer l’issue de la guerre.

Aveuglée par la rage et la douleur, quel camp Katerina va-t-elle choisir ? En plus, à la lumière de la pleine lune, les pires vérités seront révélées, et de nouveaux ennemis pourraient bien surgir de l’ombre.

 

Mon Avis :

Ce tome m’a un peu déçue et cette saga commence à devenir un peu n’importe quoi !

A la fin du 2, Tyler mord Katarina et j’attendais avec impatience ce tome ci pour savoir quelles en étaient les conséquences. Bon j’ai pas attendu longtemps car j’avais de bouquin en stock et que je l’ai commencé à peine le précédent terminé.

J’ai bien aimé  toute la partie post-morsure et la transformation, le coma puis son réveil et aussi toute la période où Indi s’occupe d’elle bloquée en semi. J’attendais avec impatience le dénouement l’explication (  » mais bon sang pour diable reste-elle bloquée en semi agressive? « ) et là.. ÉNORME DÉCEPTION ! Elle n’était pas bloquée, non non non, Mademoiselle boudait !!!! Dites-moi qui, soit disant follement amoureuse, assez pour se jeter dans la gueule du loup ( au  propre comme au figuré), qui laisserait son mec se ronger les sangs, se plier en quatre sans rien dire ? Comment peut-elle bouder non pas 2 jours  mais 2 mois, et ne pas faire savoir à l’homme qu’elle aime, qu’elle voit quotidiennement se torturer d’inquiétude pour elle, qu’elle va bien ? C’est une blague ????????

Je sais que Kat est jeune mais là ce n’est même plus de la gaminerie , c’est … c’est ..; je sais pas de la bêtise, de l’égoïsme, de la méchanceté… c’est pas crédible vraiment. Allez quoi elle aurait pu bouder, je sais pas moi, une semaine, le temps d’assimiler le problème, le temps de s’y faire, mais pas 2 mois face à Indi qui est aux petits soins pour elle. n’importe qui de normalement constitué aurait craqué.

Et l’autre crétin qui, quand il apprend qu’elle s’est fichue de lui pendant 2 mois , ne lui fait aucun reproche :  » oh ma chérie , je comprends, je te pardonne …  » J’ai Halluciné ! A baffer tous les deux. Tiens ils vont bien ensemble. Ils m’ont tellement énervée sur ce coup-là que j’ai failli fermer mon livre et arrêter ma lecture.

Bon d’accord je ne l’ai pas fait mais je voulais savoir comment allait finir l’histoire avec Mordred qui est quand même le méchant de ce tome. Mordred, premier vampire, géniteur de tous les vampires, revenu de la tombe où son papa Arthur l’avait expédié d’un coup d’Excalibur et d’où un adepte ( un des Grands Anciens) la tiré après un très long sommeil. J’avoue qu’à titre personnel, mêler les légendes arthuriennes avec des vampires et des loups-garous ne m’a pas trop plu. L’auteur en a tout à fait le droit, je ne le conteste pas, mais pour moi le cycle Arthurien c’est un peu sacré, et si je ne suis pas contre quelques adaptations et interprétations, là ça m’a gênée. mais comme je dis plus haut c’est totalement personnel.

Au final, J’aime plutôt bien le personnage de Mordred avec sa double personnalité. On s’y laisserai presque prendre pendant un moment . Par contre, je trouve sa mort trop facile. un petit coup d’épée et paf fini Mordred.

Quant à l’épée, je en sais même pas si je dois en parler. Allez si puisque j’ai commencé . c’est quoi cette épée qui parle et Wesh Wesh en plus. Je suis restée comme 2 ronds de flan devant mon bouquin. Bon OK je sais bien que j’ai passé l’age des lecteurs cibles de cette saga , mais m**** c’est Excalibur bord**. Un peu de respect quoi ! Elle ne peut pas parler wesh-wesh. Déjà, elle n’a pas besoin de parler, je n’en vois pas l’utilité mais quitte à le faire, pas avec un langage d’ado pré-pubères ( je ne sais même pas si les ados parlent comme ça) Bref ça m’a achevée.

Au final un tome plutôt décevant bien moins bon que les 2 précédents

2etdemi

[Lecture] Indiana Teller, tome 2 : Lune d’été – Sophie Audouin-Mamikonian

Indiana Teller, tome 2 : Lune d'été - Sophie Audouin-Mamikonian dans Mes lectures indiana-teller,-tome-2---lune-d--te-584604

Année d’édition : 2012
Edition: Michel Lafon
Nombre de pages : 368
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Dans les interminables plaines du Montana s étend le Lykos Ranch. Alentour, les voisins sont loin de se douter que ses occupants sont les membres de l un des clans de loups-garous les plus puissants d Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller.

mon Avis :

Ayant bien aimé le premier tome, j’ai attaqué le 2 ème ( en grand format cette fois, le poche n’existant pas encore,) à peu près 15 jours après.

L’auteur nous propose au début du livre un résumé du 1 er Tome que je trouve vraiment bienvenue pour se remettre l’histoire en tête, surtout quand comme moi on a lu d’autres livres entre deux.

Ce tome signe l’arrivé des vampires dans la saga. Ils sont évoqués dans le tome précédent à l’instar de d’autres races ( elfes, fées, sorciers mais c’est dans ce tome qu’ils prennent une part active de l’histoire.

A cette occasion, l’auteur nous propose différentes digressions où Indiana explique les origines et les pouvoirs des vampires, puis quelques pages plus loin des sorciers et si ces explications sont nécessaires et intéressantes, je les trouve très mal introduite. Elles coupent l’action et par leur longueur nous font perdre le fil de l’histoire. On retrouve ce problème  plusieurs fois dans le roman

On en apprend plus sur les circonstances de la mort du père d’Indiana. Indiana ne contrôle toujours pas son don, l’antagonisme avec Tyler grandit.

Katarina a des réactions de gamines. je trouve cette fille très immature et le coup de  » je veux plus être avec toi »/ »Je suis prête à risquer ma vie pour toi » me semble vraiment pas tres credible. cette fille ne sais pas ce qu’elle veut.

Certaines situations sont un peu tirés par les cheveux mais j’ai trouvé le combat final contre Lord Brandon tres bien pensé, un bon travail d’équipe et un plan d’attaque bien menés où l’auteur a su garder du suspense , ne nous a pas trop révélé trop tôt

Elle nous laisse sur un cliffanger de fou qui nous donne envie de se jeter sur le tome suivant .

En bref un tome avec des petite lacunes mais qui reste très intéressant .

3etdemi

12

LE FIL D'OR de Sylvian... |
Artigo |
PARKIN'SONG |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les oeuvres de titi
| letouraboisdeluc
| Saisonillusion