[ Lecture] La vie rêvée D’Eve tome 1 : La fuite – Anna Carey

La vie rêvée D’Eve tome 1 : La fuite - Anna Carey dans Mes lectures

Année d‘édition : 2015
Edition : pocket jeunesse
Nombre de pages : 245
Public visé :  Young Adult

Quatrième de couverture :
USA 2032. Seize ans après qu’un virus mortel a décimé la Terre, hommes et femmes vivent séparés. Ève, 18 ans, n’a jamais quitté l’enceinte de son école. Elle pense qu’un avenir radieux l’attend, jusqu’à ce qu’elle découvre la terrible vérité : les jeunes diplômées sont enfermées dans une clinique où elles enchaînent les maternités pour repeupler le monde dévasté. Horrifiée, Ève s’enfuit. Commence alors un voyage solitaire et périlleux à travers la Zone, où elle doit éviter les chiens sauvages et les hommes qui la terrifient. Jusqu’au jour où elle rencontre Caleb, un jeune rebelle qui gagne peu à peu sa confiance… puis son cœur. Mais dans ce monde ravagé, l’amour est un luxe qu’Ève ne peut se permettre. Sauf à le payer très cher.

Mon avis :

Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé ce livre, mais je ne l’ai pas adoré non plus. En fait je l’ai trouvé trop leger. tout va trop vite, ce n’est pas assez détailler pas assez approfondi. on passe d’une situation à une autre très très vite : hop des hommes apparaissent sur la route, hop elle se cache, hop ils s’en vont, hop hop hop, pas le temps d’avoir peur, ni de s’inquiéter, pas le temps d’être pris dans le récit, ni d’être en empathie avec l’héroïne

J’aurais aimé une introduction sur sa vie à l’école, plus longue pour vraiment sentir l’atmosphère et le basculement après après la fuite.

Malgré ses 275 pages, la police d’écriture est tellement grosse qu’en à peine 2 heure on arrive au bout , pas suffisant pour s’attacher aux personnages.

Quant à l’histoire, elle n’est pas très originale. Une population décimée( par la maladie), un régime totalitaire, des exploité ( beaucoup), une élite privilégiée ( peu), on sait qu’à un moment ou l’autre on va avoir le droit à une révolte.

Bon ce n’est pas un mauvais livre mais comme je disais il est un peu léger, il manque de consistance. il a l’avantage de se lire vite pour ceux qui veulent éviter un gros pavé.

Je ne sais pas si je lirais le tome 2, peut-être si je tombe dessus par hasard je l’achèterai mais il ne fais clairement pas parti de mes priorités livresques .

2etdemi

 


Répondre

LE FIL D'OR de Sylvian... |
Artigo |
PARKIN'SONG |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les oeuvres de titi
| letouraboisdeluc
| Saisonillusion