Archive pour 25 janvier, 2016

[Musique] Jean-Jacques Goldman

 

[Musique] Jean-Jacques Goldman dans La musique que j'écoute Qui-est-Nathalie-la-femme-de-Jean-Jacques-Goldman-Photos

J’avais plus ou moins 6 ans ( au printemps 1982) quand j’ai entendu une chanson de JJ Goldman pour la première fois. C’est étrange car je garde un souvenir très précis de cette journée, de l’endroit, des gens avec qui nous étions, de ce que l’on a fait avant et après, jusqu’à la tenue que portait mon petit frère alors âgé de quelques mois.

Enfin bref, sans entrer dans les détails la première fois que j’ai entendu Jean Jacques, c’était dans un bar-restaurant qui venait d’ouvrir, dans lequel trônait un juke-box et c’est le meilleur ami de mon père qui l’avait mise pour faire écouter à ma mère. Il s’agissait de  » Comme Toi »

 Image de prévisualisation YouTube

Évidemment je n’avais aucune idée de ce dont la chanson parlait vraiment ( qu’est ce que je connaissais de la Shoah à 6 ans ?), et je ne l’ai comprise que bien des années plus tard, mais j’ai été happé par cette voix, la tristesse de la mélodie, la douce mélancolie du violon… Ah ce violon qui me bouleverse toujours autant aujourd’hui. J’ai du la remettre une quinzaine de fois au cours de l’après midi et comme la semaine suivante ma mère a acheté le 45 T, j’ai pu continuer à l’écouter encore et encore.

De Jean-Jacques j’aime la simplicité, son humilité, sa discrétion. Il aurait pu prendre la grosse tête mais non. et puis il a de l’humour et une bonne part d’autodérision.

Si j’aime ses chansons c’est parce qu’elle me parle, parce que je me retrouve dedans et/ou qu’elle me touche. Sur certaines c’est comme si il avait mis en mots et musique ce que moi m’arrive pas à dire. Je pense que c’est la le succès de JJG, ses chansons ne parlent pas de lui mais parlent à ceux qui les écoutent.

 

jean-jacques-goldman-20040429-1608 dans La musique que j'écoute

Il me serait difficile de choisir un album que je préfère car il ont tous quelque chose de particulier, de différent, avec son propre style, sa propre ambiance. On a pas l’impression d’écouter 10 fois la même chose mais de faire chaque fois un voyage différent. Néanmoins je doit avouer que j’ai une tendresse particulière pour « Entre gris clair et gris foncé » qui est le premier album de Jean-Jacques que j’ai eu à moi et j’en aime particulièrement l’ambiance qui s’en dégage

DISCOGRAPHIE

Au sein du groupe Taï Phong

Taï Phong (1975)
Sister Jane (45 tours, 1975)
North for winter (if you’re headed) (45 tours, 1975)
Windows (1976)
Follow me (45 tours, 1977)
Back again (45 tours, 1978)
Last Flight (album 1979)
Fed Up (45 tours, 1979)
Rise above the wind (45 tours, 1979)
Les Années Warner (compilation 1984)
I’m your son (45 tours, 1986)

 Au sein du trio Fredericks Goldman Jones

Fredericks Goldman Jones (1990)
Sur scène (en public) (1992)
Rouge (1993)
Du New Morning au Zénith (en public) (1995)
Pluriel 90/96 (compilation) (2000)

Carrière solo

Albums studio

1981 : Jean-Jacques Goldman (Démodé)
1982 : Jean-Jacques Goldman (Minoritaire)
1984 : Positif
1985 : Non homologué
1987 : Entre gris clair et gris foncé
1997 : En Passant
2001 : Chansons pour les pieds

 Albums live

1986 : En public
1989 : Traces
1999 : Tournée 98 En passant
2003 : Un tour ensemble

 Compilations

1991 : L’Intégrale 81/91
1996 : Singulier 81/89
2000 : L’Intégrale 90/00
2008 : La collection 81-89
2012 : La Collection 1990–2001

 

Je ne crois pas avoir 1 chanson préférée, même si bien sur « Comme toi » a une place particulier du fait que c’est la première ou  » Fermer les yeux  » car c’est sur cette chanson que mon homme et moi avons échangé notre premier baiser

 Image de prévisualisation YouTube

J’ai néanmoins une préférence pour les chanson à la mélodie un peu triste, telle que Veiller tard, puisque tu pars, là-bas, Il y a, Juste après, Peur de rien blues, Confidentiel etc . Cependant j’aime bien écouter certaines qui donnent la pêche telle que je te donne , tournent les violons, elle a fait un bébé toute seule, etc . Je ne vais pas toutes les citer  car en fait je crois que je les aime toutes.

Jean Jacques Goldman me manques, c’est certain car il m’a accompagné une grande partie de ma vie. Mais je comprends sa décision d’arrêter et je la respecte. Si c’est ainsi qu’il ressent les choses c’est son choix.  Je suis heureuse de le retrouver à travers d’autres artistes tel que Calogero ou Christophe Willem

 

[Chanson du jour] The zoo – Scorpions (1980)

Image de prévisualisation YouTube

J’adore cette chanson, oui, je sais c’est léger pas argumenté mais c’est ainsi j’A-DO-RE cette chanson

Image de prévisualisation YouTube J’adore cette chanson, oui, je sais c’est léger pas argumenté mais c’est ainsi j’A-DO-RE cette chanson" onclick="window.open(this.href);return false;" >

LE FIL D'OR de Sylvian... |
Artigo |
PARKIN'SONG |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les oeuvres de titi
| letouraboisdeluc
| Saisonillusion