Archive pour février, 2017

[Lecture] Mes lectures du moment

Je lis Toujours plusieurs livres en même temps. J’en ai un dans mon sac quand je dois attendre à un rendez vous, un dans ma voiture, un sur ma table de chevet ( et des fois un au boulot mais pas en ce moment). Et des fois j’en ai un de plus que je lis avec mes enfants le soir. Donc Actuellement j’ai 4 livres en cours.

Sur ma table de chevet : Le rouge et le Noir de Stendhal

[Lecture] Mes lectures du moment dans Mes Lectures le-rouge-et-le-noir_couv

Au rouge des armes, Julien Sorel préfèrera le noir des ordres. Au cours de son ascension sociale, deux femmes se singularisent, comme pour figurer les deux penchants de son caractère : Madame de Rênal - le rêve, l’aspiration à un bonheur pur et simple - et Mathilde de La Mole - l’énergie, l’action brillante et fébrile. A ces composantes stendhaliennes (conception de la vie qui dépasse la stratégie narrative pour s’étendre à l’existence de l’auteur) correspondent deux facettes stylistiques : la sobriété et la restriction du champ de vision. Dans cette Chronique de 1830, bien avant l’existence du cinéma donc, Stendhal alterne les prises de vue pour concilier réalisme et romantisme. Le Rouge et le Noir, portrait social, est également un roman de l’individualité où le regard des personnages sert de philtre au narrateur et où la cristallisation stendhalienne, cette phase irisée De l’amour, trouve un formidable support dans les champs, contrechamps, plongées et contre-plongées. Cette écriture visuelle ajoute à l’analyse une intelligence psychologique profonde. Inversement, le ton dépouillé permet au romantisme d’éviter le lyrisme abusif et de demeurer ironique envers la société sclérosée de la France de la Restauration. 

dans ma voiture Orgueil et préjugés de Jane Austen

 

Orgueil-et-prejuges dans Mes Lectures

Pour les Anglaises du XIXe siècle, hors du mariage, point de salut ! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n’ont pas pris une ride ! Mais, il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant.

Dans mon sac : Les animorphs, tome 3 : L’affrontement de K. A. Applegate

 

51QWM7Q5BML._SX195_

Résumé de la saga :

Afin d’écourter leur retour chez eux depuis la salle d’arcade, cinq adolescents prennent le risque de traverser un chantier désaffecté. C’est alors qu’ils assistent à l’atterrissage d’un véritable vaisseau spatial. Son unique passager, le prince Elfangor, est un extraterrestre, plus précisément il s’agit d’un andalite à l’agonie. C’est alors qu’il les avertit de l’invasion silencieuse mais imminente des Yirks. La contre-attaque menée par les andalites s’était soldée par un échec, il était fort probable que la terre soit perdue avant l’arrivée du prochain bataillon. Ainsi, sans véritablement leur confier une mission, l’andalite offrit à ces jeunes humain une arme, bravant l’interdiction il leur transmit la capacité de se changer en animaux, de morphoser. Ce fut le dernier acte du prince qui, peu après, fut cruellement achevé par Vysserk Trois, le chef de l’invasion des Yirks sur Terre.

Usant de leurs pouvoirs et se donnant le nom d’Animorphs, les cinq adolescents suivent sa dernière volonté, et entreprennent une guérilla contre les Yirks. Ils sont rejoints au cours de l’histoire par Aximili, le jeune frère d’Elfangor, qui, doté des mêmes pouvoirs qu’eux, vient leur porter assistance. Rapidement, le combat évolue en une guerre acharnée contre les Yirks, mais toujours à l’insu des humains.

Résumé du tome

Tobias n’est plus vraiment un humain. Il est prisonnier d’un corps qui n’est pas le sien. Mais il continue à se battre pour libérer la Terre du terrible fléau. Et soyez sûrs qu’il fera tout pour détruire ce sombre vaisseau qui passe dans le ciel.

 

Et enfin avec mes enfants le soir : Les compagnons de la croix rousse  de Paul-Jacques Bonzon

615_001

Tidou doit quitter son petit village provençal pour aller habiter Lyon, dans le vieux quartier de la Croix-Rousse. Malheureusement il n’a pas pu emmener Kafi, son chien, le compagnon de son enfance. Dans ce monde nouveau, sans son chien, comment Tidou pourra-t-il vivre ? A l’école, il fait la connaissance des compagnons de la Croix-Rousse qui deviennent ses camarades et décident de l’aider à faire secrètement venir Kafi à Lyon.
Hélas! le soir même de son arrivée, Kafi disparaît. A-t-il été volé ? Et cette disparition est-elle liée à une grave affaire qui s’est produite la même nuit dans le même quartier ? Voilà l’énigme que les compagnons de la Croix-Rousse vont s’employer à résoudre, dans le cadre mystérieux de la brumeuse cité des bords du Rhône.

 

 

[Chanson du jour] Je serai là – Sonia Lacen (2016)

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube" onclick="window.open(this.href);return false;" >
1...34567

LE FIL D'OR de Sylvian... |
Artigo |
PARKIN'SONG |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les oeuvres de titi
| letouraboisdeluc
| Saisonillusion