Archives pour la catégorie Coups de gueule

retraduction du club des cinq – quand on prend les enfants pour des cons

J’ai la chance d’avoir des enfants qui aime lire, surtout ma fille et naturellement je partage avec eux les livres, les séries que j’ai aimé à leur âge tel que les 6 compagnons, ou encore le club des cinq.

Nous achetons certes certains livres neufs, mais très souvent, nous achetons d’occasion via les magasins de style Cash ou les vides greniers et il y a quelques jours avec ma fille on a fait l’inventaire, des livres qu’elle possède dans ces deux séries, afin de ne pas racheter les mêmes. et là, Surprise on se rend compte qu’il y a un doublon. Elle a deux exemplaires de  »le club des cinq et le coffre aux merveilles ». Deux éditions différentes , la première ( à droite) Etant l’édition actuelle, qu’on trouve actuellement en librairie, estampillée « les classique de la rose  » de la bibliothèque rose, couverture souple, tranche rose  clair ;  la seconde ( à gauche) une édition un peu plus ancienne mais pas trop non plus, couverture souple aussi, mais la tranche rose fuchsia.

DSCF0986

 

Bon sur le coup, je me dis c’est pas grave, on va en revendre un. Je commence  à les examiner pour garder celui qui est en meilleur état. et j’ouvre les deux livre sur la première page de texte et la surprise …consternation….. le texte n’est pas le même. L’histoire est la même mais le texte est plus simple, . En fait ce livre est une  »traduction revue » comprenez, que tout le roman qui était a l’origine au passé simple est maintenant au présent, le texte est raccourci, le vocabulaire simplifié….

DSCF0987

DSCF0988DSCF0989

Bref on prends les mômes pour des cons. on leur mâche le travail, on les tire vers le bas, pour quelque chose qui n’en a absolument pas besoin. Les club des cinq a été lu par des générations de gosses en l’état était très bien compris . c’est une aberration de voir des choses pareilles, je ne sais de qui vient cette idée chez hachette mais excusez moi l’expression c’est une idée de MERDE.

conclusion je n,acheterai plus les club de cinq dans cette édition,  je serai vigilante à n’acheter que d’occasion les éditions non  retraduite

 

Je hais le téléphone

C’est pas une blague, je déteste cet engin du diable.

Déja réglons la question tout de suite, je n’ai pas de téléphone portable, je n’en veux pas..

D’abord j’en ai pas besoin, car je suis 80 % du temps chez moi ou en train de bosser, 10 % en voiture et les 10 % qui restent sont mes rares moments de détente où je n’ai surtout pas envie d’être appelé et ça m’arrange grandement d’être injoignable.

Ensuite ce truc qui fait qu’on est joignable (dérangeable plutôt) H24 m’horripile. Sous prétexte qu’on peut vous appeler n’importe où et quand, les gens pensent qu’ils peuvent sans scrupules en user et en abuser, et donc vous appellent à n’importe quelle heure, et pour n’importe quoi, même pour rien.

Et le pire , c’est même pas ça , ce qui m’horripile vraiment, c’est la manière dont la plupart des utilisateurs de portables en sont accro. Passer une journée avec une amie à faire les boutiques qui répond à son téléphone ou envoie de sms toute la journée ça me gave. Pareil au resto, c’est super saoulant ces gens qui passent leur repas sur leur portable. Ca me donne envie de leur arracher des mains et de le noyer dans la carafe d’eau. En plus c’est d’une impolitesse sans nom mais bon apparemment pour certains ( certaines) c’est normal.

Donc j’ai pas de portable, comme ça quand je suis en dehors de chez moi je suis tranquille, zen, déconnectée. ( et non ce n’est pas indispensable aujourd’hui, ça l’est peut-être dans certaines professions et certaines situations mais sinon on peut vivre sans, la preuve moi je le fais sans aucun problème)

Reste le téléphone fixe. Et depuis quelques années je ne sais pas pourquoi ni comment, mais cet engin de malheur sonne à longueur de journée, assailli par des commerciaux de tous bords, qui vous harcèlent ( non le mot n’est pas trop fort), pour vous vendre des services dont vous n’avez que faire et qui ne comprennent pas ce que veux dire  « Non, je me suis pas intéressée ». Et si autrefois ils n’appelaient que durant les horaires de bureau, maintenant avec la délocalisation à l’étranger, c’est à n’importe quelle heure. Pour preuve ce matin dès 7 h j’ai été démarché et j’ai déjà eu des coups de fils passé 21 h. Et moi ça me gave ! J’ai déjà été appelé par la même « entreprise » plus de 10 fois dans la même après midi. Rien ne les décourage, ni les poli « je ne suis pas intéressée », ni l’agressive « Non, Merci », ni le raccrochage au nez, même pas les menaces de porter plainte.. Résultat je ne réponds plus au téléphone et je laisse le répondeur se débarrasser des importuns à ma place. Et je songe sérieusement à en couper la sonnerie pour ne même plus être tentée de décrocher.

LE FIL D'OR de Sylvian... |
Artigo |
PARKIN'SONG |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les oeuvres de titi
| letouraboisdeluc
| Saisonillusion